D

Un cépage résistant est le résultat de croisements entre des variétés de vignes traditionnelles et d’autres plus robustes. Cela donne naissance à un nouveau cépage qui possède à la fois des propriétés organoleptiques intéressantes et proches des cépages traditionnels mais aussi une résistance naturelle forte aux maladies que nous connaissons tel que le Mildiou, l’Oïdium ou le Botrytis.

Ces croisements ne sont pas nouveaux puisque c’est le même procédé qui a permis depuis des siècles la sélection des différents cépages que nous connaissons aujourd’hui et qui sont cultivées dans le monde entier: Merlot, Cabernet Sauvignon, Sauvignon Blanc, etc

Face aux enjeux que nous connaissons aujourd’hui que ce soit le réchauffement climatique ou les préoccupations sur l’usage des pesticides dans la viticulture, il est temps de rechercher des alternatives. Et quoi de plus naturel que de repartir de la base et de planter de nouveaux cépages qui grâce à la connaissance d’aujourd’hui nous permettront peut être de nous adapter et assurer la pérennité de notre travail pour les générations futures

Début juin 2014, nous avons donc planté 3 ha de cépages résistants en plein cœur de l’Entre-Deux-Mers avec 2 objectifs principaux :

– Au niveau du vignoble : réduire de 50% voire plus le nombre de traitements phytosanitaires sur une saison et savoir si ces cépages peuvent s’adapter sous notre climat océanique et avec nos pratiques culturales bordelaises.

– Au niveau de la vinification et la commercialisation : élaborer des vins de qualité, les faire découvrir à nos clients et distributeurs afin de prouver qu’il est possible d’établir une distribution commerciale pérenne pour ces nouveaux cépages.

Densité : 4 500 pieds/ha
Sols : Argilo-limoneux
Cépages :
• Blanc : 1,3
Cal 6-04
• Rouge : 1,7
Cabernet Jura